Freefall d0331

Freefall 3311

3311.png

Mho connaissait un voisin kalmar très intéressé par la construction de repaires et il se dit que ce serait utile pour son projet de cambriolage.

Toc Toc !

Et c'est ainsi que Mho a rencontré Lairee, le premier de ses compagnons.

3312.png

Lairee avait un voisin. Un kalmar avec de très longs bras qu'il gardait enroulés et tout le monde l'appelait le Frisé. Il accepta de se joindre à la quête.

Pendant qu'ils se dirigeaient vers le repaire de Bob il devint évident que chacun avait sa propre idée sur l'itinéraire à suivre.

Prenant les choses en main, Mho réalisa que ce qui aurait du être un court trajet pourrait devenir un très long voyage.

3313.png

Finalement, ils ont atteint le repaire de Bob et attendirent que le dieu fabriquant soit parti.

Mho fit une démonstration du type d'obstacle qu'ils auraient à surmonter.

Et ensuite, les trois compagnons s'aventurèrent plus profondément dans le repaire de Bob, s'assurant qu'aucun des pièges qu'ils rencontraient ne restait armé.

3314.png

Finalement, ils réussirent à atteindre le feu.

Ils n'ont pas trouvé comment le déplacer jusqu'à ce que Lairee se serve de sa tête.

Améliorant la technique de Lairee, Mho prit le feu et les trois compagnons s'enfuirent en suivant le même chemin à l'envers.

3315.png

Après avoir quitté le repaire de Bob, Lairee et Mho ont commencé à avoir des doutes.

Ni l'un ni l'autre ne savaient comment le dieu fabricant pourrait réagir au vol de son feu et aucun d'entre eux ne voulait faire face à la colère de Bob.

Et c'est ainsi que le Frisé a eu l'honneur d'être le gardien du feu la première nuit.

3316.png

Bob rentra chez lui et découvrit que tous ses pièges avaient été désarmés et qu'il manquait un morceau de son feu.

Il y avait beaucoup de kalmars vivant à proximité. Bob sortit dans l'air nocturne pour réfléchir à la manière de déterminer lequel était responsable.

Il s'est avéré que ce n'était pas si difficile que ça.

3317.png

Bob expliqua au Frisé que le feu était beaucoup trop dangereux pour les kalmars. Le Frisé n'a rien compris, bien que BOB lui ai expliqué très longtemps.

Finalement, perdant patience, Bob cogna le Frisé sur la tête, lui reprit le feu et rentra chez lui.

C'est ainsi que le Frisé comprit la vraie nature du danger : avoir le feu attire des dieux qui vous cogne sur la tête.

FIXME Cette page n'est pas encore traduite entièrement. Merci de terminer la traduction
(supprimez ce paragraphe une fois la traduction terminée)

3318.png

Mho et Lairee sont sortis de leur cachette. Voyant que Coily n'était pas blessée, Mho déclara qu'ils allaient voler à nouveau le feu dans la matinée.

Après avoir écouté la conversation, Lairee a pensé que Bob avait présenté de bons arguments. Mais Mho n'était jamais du genre à laisser la logique ou le sens commun le distraire lorsqu'il était en mission.

Alors encore une fois, les trois compagnons entrèrent dans le repaire de Bob. Et encore une fois, Mho les avertit des types de pièges auxquels ils seraient confrontés.

FIXME Cette page n'est pas encore traduite entièrement. Merci de terminer la traduction
(supprimez ce paragraphe une fois la traduction terminée)

3319.png

Après avoir réussi à poser désarmé avec succès les pièges de Bob et volé le feu pour la deuxième fois, il a été décidé que Lairee serait le gardien des incendies pour la deuxième nuit.

Ayant déjà vu comment Bob avait trouvé le feu, Lairee a construit une hutte au-dessus du feu pour que Bob ne voie pas la lumière.

Et ça a marché. Bob n'a pas battu Lairee ce soir-là.

Il a attendu jusqu'au matin.

FIXME Cette page n'est pas encore traduite entièrement. Merci de terminer la traduction
(supprimez ce paragraphe une fois la traduction terminée)

3320.png

Bob s'approcha et sortit du toit de la cabane, déterminé à apprendre à Lairee son erreur.

Changement de plan. Bob réanimerait d'abord Lairee, puis lui apprendrait l'erreur de son comportement.

Ce site web utilise des cookies. En utilisant le site Web, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. Vous reconnaissez également que vous avez lu et compris notre politique de confidentialité. Si vous n'êtes pas d'accord, quittez le site.En savoir plus